Comment installer un toit plat en bois ?

Comment installer un toit plat en bois ?

Les toits plats en bois sont devenus une option de plus en plus populaire pour les propriétaires souhaitant ajouter une touche esthétique et fonctionnelle à leurs bâtiments. Cependant, l’installation de ce type de toiture nécessite une planification minutieuse, des compétences spécifiques et un savoir-faire professionnel pour garantir une étanchéité adéquate et une longévité optimale. Dans cet article, nous explorerons les étapes clés de l’installation d’un toit plat en bois, en mettant l’accent sur l’importance de faire appel à un professionnel pour mener à bien ce projet.

Pourquoi engager un professionnel ?

L’installation d’un toit plat en bois est une tâche complexe qui nécessite des compétences techniques et une expérience approfondie. Engager un professionnel qualifié est essentiel pour les raisons suivantes :

A lire en complément : Menuiserie design sur mesure : un choix avec différents avantages

  • Expertise technique : les professionnels de l’installation possèdent les compétences nécessaires pour dimensionner correctement les éléments structurels et pour choisir les matériaux adéquats.
  • Sécurité : un travail en hauteur peut être risqué. Les professionnels sont formés pour travailler en toute sécurité et prendre les précautions nécessaires pour éviter les accidents.
  • Garantie de qualité : faire appel à un professionnel vous assure une installation de qualité supérieure avec des finitions soignées. Cela réduit le risque de fuites et des problèmes futurs.
  • Conformité aux normes : les professionnels connaissent les normes de construction et d’étanchéité en vigueur, assurant ainsi que votre toit plat est conforme aux réglementations locales. Voir ceci pour en savoir plus sur les avantages d’embaucher un expert.

Quelles sont les étapes clés de l’installation

Poutres de charpente : fondation structurelle

L’installation d’un toit plat en bois commence par la mise en place de poutres de charpentes solides. Ces poutres forment la base structurelle sur laquelle reposera toute la toiture. Les poutres doivent être correctement dimensionnées et espacées pour assurer la stabilité du toit et supporter la charge du matériau d’étanchéité, ainsi que les éléments extérieurs tels que la neige et les intempéries.

Support d’étanchéité de la toiture plate

Après avoir installé les poutres de charpente, il est essentiel de mettre en place un support d’étanchéité. Ce support peut être constitué de panneaux de contreplaqué ou de panneaux OSB (panneaux de copeaux orientés). 

A lire en complément : Petites mais puissantes : l’importance des mini-pelles sur les chantiers

Création des rebords d’étanchéité

La création de rebords d’étanchéité autour du périmètre du toit est une étape cruciale pour empêcher l’eau de s’infiltrer. Des rebords d’une hauteur appropriée sont construits en utilisant des matériaux résistants à l’eau pour empêcher les infiltrations le long des bords du toit.

Évacuation des eaux pluviales

Un système adéquat d’évacuation des eaux pluviales doit être prévu lors de l’installation d’un toit plat en bois. Cela peut inclure des gouttières et des tuyaux de descente soigneusement positionnés pour diriger l’eau loin de la structure. 

Pose de la membrane d’étanchéité

La membrane d’étanchéité est l’élément clé d’un toit plat. Elle peut être constituée de matériaux tels que le bitume modifié, le PVC ou l’EPDM. La membrane est installée en prenant soin de la fixer correctement et de la souder aux joints pour former une barrière étanche contre les intempéries.

Protection et lestage de la membrane d’étanchéité

Pour augmenter la durabilité de la membrane d’étanchéité et la protéger contre les dommages mécaniques et les rayons UV, il est courant d’ajouter une couche de protection sur le dessus. Cela peut être fait en ajoutant des matériaux comme des dalles ou des graviers.